[Covid-19] Les maisons de repos sont dans la tourmente. La conférence interministérielle doit les secourir

Les personnes âgées constituent un groupe particulièrement vulnérable dans le contexte de l'épidémie de Covid-19 en raison de leur âge et de leur comorbidité.

Dès le 17 mars, le secteur a plaidé pour que les maisons de repos des trois Régions bénéficient d’une priorité tant pour le matériel de protection que pour le testing. Il a été alors très partiellement entendu. Des livraisons de masques chirurgicaux, FFP2 ou KN95 ont eu lieu. Saluées, elles ne sont pas suffisantes dans la lutte contre le Covid-19. A cette fin, il faut davantage de masques, mais aussi des gants, surblouses, lunettes, voire des visières. A ce moment, seul le personnel soignant hospitalier était alors prioritaire pour le testing


20 000 kits de test ont été réservés pour les maisons de repos. La Communauté germanophone obtiendrait 106 tests, la Région wallonne 6 597, la Région Bruxelles-Capitale 2 054 et la Flandre 11 243. Les Régions fourniront un aperçu des maisons de repos à tester, en collaboration avec le prestataire de soins compétent, dans la plupart des cas, le médecin coordinateur. Cela concerne les soignants ou résidants présentant des symptômes de possible Covid-19. Le matériel nécessaire pour ces tests, comme les vêtements de protection et le matériel d'échantillonnage, sera rassemblé par maison de repos et sera livré aux intéressés dans le courant de cette semaine

A source fiable nous entendons que 40.000 devraient suivre en principe ce week-end

Les maisons de repos sont maintenant dans la tourmente. Dans ce contexte, à l’initiative de la Fédération, le secteur des maisons de repos des trois Régions, tant public que privé a interpellé le Ministre fédéral De Backer ainsi que les Ministres Régionaux de la Santé avec 6 messages

Nous savons que le Ministre et ses équipes travaillent d’arrache-pied. Nous apprécions à leur juste valeur leurs efforts pour faire face à cette épidémie et pour prendre les mesures appropriées. Toutefois, cela reste fort en deçà des besoins. Par conséquent nous avons 5 demandes:

1. Davantage de matériel de protection de bonne qualité est la priorité absolue. Tant pour le matériel de protection que de testing, le personnel et les résidants de ces maisons de repos devraient être traités sur pied d’égalité à celui des hôpitaux
2. Les appréciables efforts pour les maisons de repos en matière de testing sont à poursuivre et amplifier.
3. Si le médecin traitant demande un test pour un membre du personnel, il doit être réalisé soit dans la maison de repos soit à l’hôpital. Un refus de l’hôpital n’est pas acceptable
4. Si la discussion d’une prime de risque est reprise, elle doit avoir lieu en concertation avec les Régions et traiter sur pied d’égalité le personnel des maisons de repos.
5. La crise passée, la question de l’anticipation d’un possible nouveau péril sanitaire devra être débattue et les leçons tirées.


Dans ce contexte de crise sanitaire et existentielle, nous profitons de l’occasion pour applaudir une fois encore fraternellement le grand courage et le professionnalisme exemplaire du personnel présent dans les maisons de repos au quotidien. Elles et ils sont à remercier chaque jour, et n’hésitez pas à en faire de même. Elles et ils méritent amplement de la gratitude et de la reconnaissance.


« Retour

Auteur

Jean-Marc Rombeaux
Date de publication
08-04-2020
Conditions générales | RSS | Liens utiles