Reprise des tests PCR en maisons de repos et usage progressif des tests antigéniques

La Conférence interministérielle santé du 5 novembre a adapté la stratégie dans la politique belge de testing.

1 . Elle a convenu de préparer la reprise du dépistage préventif suspendu à partir de la mi-octobre dans le cadre de la stratégie de test PCR. Cela concerne plus particulièrement le dépistage préventif du personnel dans les établissements de soins pour personnes âgées, les établissements de soins pour personnes handicapées, les maisons de soins psychiatriques, dans des services spécifiques au sein des hôpitaux psychiatriques (psychogériatrie ou double diagnostic). 

Il s’agira d’un dépistage répété. Les analyses de ces tests seront effectuées par la plate-forme fédérale, qui connaîtra une augmentation systématique de sa capacité dans les prochaines semaines. 

La Fédération avait exprimé un net désaccord sur la suspension du testing préventif. Son retour était une nécessité. 

2. Les tests antigéniques rapides seront utilisés notamment pour des personnes avec et sans symptômes afin d’assurer la continuité des activités et des services dans ces collectivités, autres que les établissements de soins:
  • pour la continuité des services essentiels (par exemple, la police, les pompiers, etc.),
  • pour la continuité de l’enseignement, des services de garde d’enfants et d’accueil, de l’aide à la jeunesse...
  • pour la continuité des secteurs et des entreprises essentiels.

Actuellement, il est uniquement recommandé d’utiliser les tests antigéniques rapides dans les collectivités présentant un profil de risque faible, et donc pas encore dans les maisons de repos. 

Les tests peuvent être achetés soit par les institutions elles-mêmes, soit par les autorités. Les tests achetés par les différentes autorités de notre pays seront utilisés en fonction de la répartition des compétences.

Ainsi les tests achetés par les communautés et les régions pourront être utilisés pour l’éducation et les services de garde d’enfants.

En fonction des informations et validations supplémentaires, les indications pour l’utilisation des tests antigéniques rapides pourront être élargies dans les semaines à venir. Des projets pilotes peuvent être mis en place à cette fin.

« Retour

Auteur

Jean-Marc Rombeaux
Date de publication
06-11-2020
Conditions générales | RSS | Liens utiles